compteur web compteur internet  
Centrale DCC V3.4
DÉPANNAGE d'un ÉQUALIZER











INTRODUCTION
De plus en plus souvent dans notre société de consommation lorsqu’un appareil tombe en panne, il est fréquent que le dépannage soit rendu impossible du fait même de la conception de l’appareil, ou que le temps de démontage, de recherche de la panne et de remontage fait que, en prenant en compte, le temps de main d’œuvre totale et les pièces nécessaires, que le coût de la réparation dépasse la valeur d’un appareil neuf ou qu’elle soit trop onéreuse en regard de la valeur courante de l’appareil. 
 
Ainsi l’on propose souvent l’achat d’un nouvel appareil, quand ce n’est pas le propriétaire lui-même qui décide de se débarrasser de son appareil sans chercher à le faire dépanner. 

Toutefois il est possible, avec quelques connaissances et de la réflexion de dépanner soit même certains appareils.

Nous allons aborder ici, des principes de dépannage et les appliquer pour dépanner un équalizer Sansui "vintage".

DESCRIPTION de l’ÉQUALIZER
L'appareil est un équalizer Sansui des années 80, qui permet d'agir sur les fréquences du spectre pour affiner l'écoute d'un signal audio.

L'équalizer se positionne entre la source d'écoute et l'amplificateur.

Il dispose de 10 potentiomètres linéaires par canal, pour agir sur la courbe de fréquence d'un signal audio, ce qui permet d'ajuster au mieux l'écoute en fonction de son équipement.

Il permet également la sélection de différentes sources reliées à l'appareil.

Un afficheur permet d'observer l'amplitude des différentes fréquences d'un signal audio.

equalizer
Équalizer

PANNE de l'ÉQUALIZER
Lors d'une écoute, le son se coupe subitement et aucune indication n'apparait sur l'afficheur de l'équalizer.

L'équalizer est placé entre la source audio et l'amplificateur.

Ce qui veut dire que lors d'une panne, la panne peut se situer sur n'importe lequel des appareils constituant la chaine hifi.

Il faut tout d'abord déterminer quel est l'appareil en cause.

La configuration lors de l'écoute était celle-ci:
• Source audio,
• Équalizer,
• Amplificateur,
• Enceintes.

Procédure :
• Changer la source et vérifier si le son est présent (Si une seule source est reliée à l'équalizer. Si plusieurs sources sont reliées à l'équalizer les commuter directement avec l'équalizer :
   • Si le son est absent, vérifier l'appareil qui était utilisé comme source audio,
   • Si le son est présent, continuer comme suit,

• Brancher la source audio directement sur l'amplificateur et vérifier si le son est présent :
   • Si le son est absent, vérifier le fonctionnement de l'amplificateur,
   • Si le son est présent, continuer comme suit,

• Si le son est présent lorsqu'une source audio est branchée directement à l'amplificateur alors :
   • L'équalizer est certainement en défaut, puisqu'il s'intercale entre la source audio et l'amplificateur, il empêche le son de parvenir à l'amplificateur,
   • Observer l'appareil et déterminer quel sont les symptômes qui apparaissent :
      • Si plusieurs appareils sont reliés à l'équalizer, est-ce que, toutes les sources ne fonctionnent pas ou seulement certaines,
      • Est-ce que l'afficheur permet d'observer l'amplitude des fréquences,
      • Est-ce que l'appareil montre des signes de fonctionnement en partie :
            • Eclairage de l'afficheur,
            • Allumage de Led,
            • ...
      • Est-ce que l'appareil est complètement éteint, inerte (aucun moyen de savoir si une partie de l'appareil est sous tension).

Description de la panne et premières vérifications
Avant d'entreprendre le dépannage et avant d'ouvrir l'appareil pour accéder à l'intérieur, il faut déterminer le plus précisément possible les conséquences de la panne sur le fonctionnement de l'appareil.
Cela permet déjà de préciser sans mesure ou peut se situer le problème. 

Conséquence de la panne sur le fonctionnement de l'appareil :
• Le son ne transite pas par l'équalizer,
• Le fait de changer de source audio ne permet pas d'obtenir de son en sortie de l'appareil,
• Le fait de shunter la correction des fréquences ne permet pas d'obtenir de son en sortie,
• Lors d'une écoute, l'afficheur ne montre aucune amplitude des différentes fréquences d'un signal audio,
• Le fait de vouloir afficher le canal droit ou gauche ne fonctionne pas,
• Le fait de placer le potentiomètre de réglage d'amplitude de fréquence au maximum ne donne rien,
• Le rétroéclairage de l'afficheur est présent.

retroeclairage present
Rétroéclairage présent
ANALYSE des SCHÉMAS de l'ÉQUALIZER
L'idéal lorsque l'on effectue un dépannage est de posséder les schémas de l'appareil.

Le dépanneur peut ainsi, analysez les schémas pour comprendre le fonctionnement de l'appareil, connaitre les différentes tensions et oscillogrammes qu'il faut trouver dans l'appareil.

Une fois que l'on a observé les conséquences de la panne sur le fonctionnement de l'appareil, on peut commencer à analyser les schémas pour localiser de la manière la plus précise possible ou peut se situer la panne.

Diagramme de l'appareil en lecture
                                                                        
chemin du signal audio
Chemin du signal audio
Analyse du diagramme de l'appareil en lecture
Le signal audio entre dans l'appareil par la broche "Play",
Il passe ensuite dans différents interrupteurs qui dépendent des positions des réglages de l'appareil,
Il passe par les étages de correction des fréquences et leurs réglages associés,
Le relais aiguille le signal vers la sortie "Output",
Le signal est ensuite disponible en sortie sur la broche "Output", si le relais est bien positionné.

Le signal bifurque après correction pour aller vers l'afficheur. 

Les causes possibles de la panne

blocs localisation panne
Blocs, où peut se situer la panne

1.
Comme l'appareil est assez ancien, il est possible que le problème viennent des différents interrupteurs, qui peuvent se casser ou s'oxyder :
   • L'appareil fonctionnait correctement jusque-là et la panne est arrivée subitement, donc on peut écarter cette possibilité.

2. Les corrections des bandes de fréquences sont au nombre de 10 par canal soit 20 au total :
   • Il n'est pas possible que tous les réglages tombent en panne au même moment, avec une cause sur les filtres eux-mêmes.

3. Avant la sortir sur la broche "Output", il y a un relais qui permet d'orienter le signal audio sur cette broche :
   • Si la panne se situait a ce niveau, il n'y aurait pas de son, mais l'on aurait l'affichage des fréquences sur l'afficheur, puisque le signal bifurque avant le relais. La commande du relais doit fonctionner.

4. Pareillement si les circuits de l'afficheur étant en panne, il y aurait du son.

5. Dans ces conditions, puisque aucune des solutions ci-dessus n'est à privilégier, il faut chercher ailleurs :
   • L'appareil est inerte et seul le rétroéclairage fonctionne,
   • Lorsque tout l'appareil est inerte et qu'aucune solution n'apparaît à l'analyse du schéma, il est fort possible que le problème vienne de l'alimentation. Une panne dans l'alimentation permettrait d'expliquer le problème rencontré.

L'ALIMENTATION de l'APPAREIL
L'alimentation d'un appareil permet d'alimenter toutes les parties et tous les étages de l'appareil.

Dans les appareils "vintages", les alimentations sont plus simples que dans les appareils actuels qui utilisent des alimentations à découpage plus complexe.

schema de l'alimentation
Schéma de l'alimentation
vue generale de l'alimentation
Vue générale de l'alimentation

Description de l'alimentation
Il s'agit d'une alimentation symétrique qui produit :
• Une tension positive et une tension négative à partir d'un transformateur à point milieu,
• On remarque que le rétroéclairage est alimenté par un enroulement dédié du transformateur :
   • Cela nous indique que son alimentation ne passe pas par l'alimentation principale,
   • Que le primaire du transformateur fonctionne.

tensions positive negative et retroeclairage
Tensions : positive, négative et rétroéclairage

Fonctionnement de l'alimentation symétrique
1. Le transformateur fournit une tension alternative de 16 volts,
2. Cette tension est redressée par un pont redresseur,
3. La tension redressée est lissée et filtrée par le condensateur C1, et C3 aux bornes de la diode zener,
4. La tension est stabilisée et fixée par une diode zener (Zd1) de 15 volts et la résistance R1 limite l'intensité dans celle-ci. Cette solution ne permet pas d'obtenir des intensités importantes,
5. Pour obtenir une intensité en sortie de l'alimentation plus importante, on utilise un transistor monté en "ballast" (Q1).
    Pour obtenir une forte amplification, notée β, on utilise un transistor nommé "darlington",
    Ici on utilise deux transistors qui forment un montage "darlington". Le transistor "darlington" est formé par, Q1 et Q3, ce qui permet d'obtenir une amplification égale à : βQ1 * βQ3.
    L'utilisation de deux transistors pour former le "darlington", permet d'obtenir une amplification et une dissipation thermique élevée.
6. La tension en sortie est égale à : valeur de la diode zener - la chute de tension dans les deux transistors. Le constructeur indique 14,5 volts en sortie d'alimentation.

Nota :
La partie négative est constituée de la même manière que la partie positive, mais les tensions sont inversées.
Ainsi, on remarque que les condensateurs électrolytiques ont leurs bornes positives sur le 0 volt et leurs bornes négatives sur la partie le potentiel de -22 volts ou -14,5 volts. En effet le potentiel 0 volt est supérieur au potentiel -22 volts ou -14,5 volts, c'est pourquoi les bornes positives des condensateurs électrolytiques sont reliées au 0 volt.
A noter également que dans la partie négative de l'alimentation les transistors sont des PNP, contrairement à la partie positive ou ceux sont des transistors NPN et que la diode zener est placée de manière inverse à celle placée dans la partie positive.

Dans tous les cas, lors d'un échange de composants il faut bien repérer le branchement des composants avant de les remplacer et porter attention à leurs sens de branchements ainsi qu'à leurs caractéristiques.

Vérification de l'alimentation
Vérifications sous-tension : Le dépanneur doit agir avec la plus grande prudence lorsqu'il effectue des mesures avec l'appareil sous-tension.
Dans un premier temps on mesure la valeur des tensions positive et négative en sortie de l'alimentation à l'aide d'un multimètre.

Les tensions à mesurer sont des tensions continues : +14,5 volts et -14,5 volts.

Constats
1. La valeur de la tension négative est correcte :
    • Cela indique que toute la partie négative, depuis l'enroulement secondaire du transformateur jusqu'au condensateur de sortie est correcte.

2. La valeur de la tension positive est anormalement basse, pratiquement à 0v :
    • Cela indique, si on considère que l'enroulement secondaire du transformateur fournit une tension satisfaisante, que le problème se situe entre l'enroulement secondaire et le condensateur de sortie.

3. Pour resserrer un peu plus le problème, on mesure la tension aux bornes de la diode zener : La tension est correcte.

4. Si la tension aux bornes de la diode zener est bonne et celle en sortie trop basse, cela indique que le problème se situe entre les deux :
    • Q1 ou Q3 ou les deux sont défectueux.

5. Dans ce cas précis, la mesure de la jonction "base-émetteur" des deux transistors, montre que celle de Q3 est coupée. La valeur mesuré doit être égale à 0,7 volt environ.

6. Après dessoudage du transistor et nouvelle vérification hors circuit, il s'avère que le transistor Q3 est bien défectueux.

transistor q3 defectueux
Transistor Q3 défectueux
Remise en état
La panne de l'équalizer est donc due à la défaillance du transistor Q3 situé dans la partie positive de l'alimentation.

1. Repérer le transistor.

localisation de q3 dans l'alimentation
       
localisation q3 et q1
                                                                        
Localisation de Q3 dans l'alimentation
                                                                                                                
Localisation de Q3 et Q1

2.
Dessouder le transistor et le retirer du circuit imprimé.

transistor q3 retire
Transistor Q3 retiré

3. Identifier la référence du transistor et le remplacer à l'identique.

Dans le cas où la référence du composant n'est plus disponible, en raison de l'âge de l'appareil, chercher la documentation technique du composant et l'utiliser pour trouver un transistor équivalent.
Ici le transistor a été remplacé par une référence équivalente.

Lors du choix d'une équivalence il faut veiller à garder certaines caractéristiques identiques, comme par exemple :
• Le type de transistor, bipolaire, NPN, PNP,...,
• Le courant de collecteur,
• L'amplification du transistor (Hfe),
• ....

Le brochage du transistor
Dans le cas où l'on utilise un transistor équivalent, il est possible que son brochage (Emplacement de la Base, de l'Émetteur et du Collecteur) ne soit pas identique.

Dans ce cas il faut veiller à bien positionner le transistor avant de le souder.

En principe des indications sont reprises sur le circuit imprimé. Sur l'image ci-dessus on peut observer les lettres B et E qui indique l'emplacement de la "Base" et de "l'Émetteur" du transistor.

4. Replacer et ressouder le nouveau transistor.

5. Remettre l'appareil sous tension et refaire la mesure de la tension en sortie de l'alimentation positive : La bonne tension est de nouveau présente.

6. Procéder aux essais avant de refermer l'appareil.

l'equalizer fonctionne a nouveau
L'équalizer fonctionne à nouveau