La VUSS
(Voie Unique à Signalisation Simplifiée)







HISTORIQUE

Le type de cantonnement, le type d'installation et la densité de signaux d'une ligne, varient en fonction du débit de cette ligne :
• Le BAL (Block Automatique Lumineux) est installé, lorsque le trafic journalier, pour les deux sens de circulation, est d'environ une centaine de mouvements sur les lignes à double voie, et une quarantaine sur les lignes à une seule voie,
• Le BAPR (Block Automatique à Permissivité Restreinte) est installé, lorsque le nombre de circulation journalière ne justifie pas l'utilisation du BAL,
• En BM (Block Manuel) le nombre de circulation détermine la longueur des cantons.

Il existe des lignes ou le débit est très faible et où la densité de signalisation ne se justifiait plus.
Ainsi le réseau d'ETAT à entreprit dans les années 30 de simplifier la signalisation de certaines lignes.

La protection des gares par disques a été abandonnée et la signalisation réduite au strict minimum. 

Ces lignes sont désignées aux Renseignements Techniques ou Livrets Lignes comme "lignes à signalisation simplifiée" (VUSS).

PRINCIPE

Ces lignes à voie unique et à faible trafic (14 trains par 24h, 10 trains de voyageurs maximum) :
• Ne comportent généralement pas de signaux de cantonnement,
• L’espacement des trains est assuré par le cantonnement téléphonique,
• Les enclenchements ont été remplacés par des cadenassements pour les aiguilles non verrouillées,
• Les prescriptions réglementaires ordinaires sont applicables, à l’exception de dispositions particulières, 
• Les gares sont dites « d’arrêt général » cela impose l'arrêt obligatoire en gare,
• Lorsque la ligne est utilisée pour des circulations voyageurs ou le transport des marchandises dangereuses, le cantonnement téléphonique est assisté par informatique au moyen du système CAPI (Cantonnement Assisté Par Informatique) associé à un Dispositif d’Arrêt Automatique des Trains (DAAT),
• Lorsque de telles lignes ou sections de ligne sont électrifiées, elles sont équipées d’un contrôle de vitesse de type KVB simplifié (KV0).

Les GARES

Les gares sont d’arrêt général (mais tous les établissements ne sont pas des gares) 
Elles comportent, de chaque côté : 
• Une pancarte gare, 
• Un repère d’entrée (Chevron) qui peut être un signal d’arrêt (carré ou sémaphore) .

A l’intérieur des gares la voie unique se dédouble en deux voies principales : 
• La voie habituelle de circulation, 
• La voie d’évitement.

L’espacement des trains est assuré par les agents sédentaires au moyen du cantonnement téléphonique et leur sécurité repose uniquement sur le respect de la réglementation.

gare vuss
Gare avec chevron comme repère d'entrée

gare vuss
Gare avec signal comme repère d'entrée

CIRCULATION

Gare et établissement de pleine ligne assurant le cantonnement.

L'arrêt étant obligatoire dans toutes les gares, il n'est pas nécessaire d'implanter de signal à distance.

Le conducteur rencontre une pancarte GARE 

1. Se mettre en mesure de s’arrêter au repère d’entrée. 
2. Si un signal d’arrêt est présenté au repère d’entrée : 
       • S’arrêter avant le signal d’arrêt.  
             • Le repère d’entrée peut être constitué par un panneau portant les indications C, S
             • Respecter éventuellement un SAM (Signal d'Arrêt à Main),
             • Si présence d'un SAM, après son effacement reprendre sa marche.
2. Aucun signal d’arrêt n’est présenté au repère d’entrée. 
      3. Observer la marche à vue (MàV) depuis le repère d’entrée jusqu'à l'arrêt en gare.

4. Recevoir une Autorisation de Départ (AD), (S’il n’y a pas d’agent circulation en gare, l’autorisation doit être délivrée par dépêche par un agent circulation d’une des gares encadrantes). 
5. Repartir en marche normale sans dépasser 30 ou 40 km/h (si indiqué au RT ou LL) sur les APV (Appareil de Voie).

circuler en vuss
Circuler en VUSS

Gare avec GUIDON d'ARRÊT
Le conducteur rencontre une pancarte GA à…m 
•  Il doit se mettre en mesure de s’arrêter avant le guidon d’arrêt. 
        1. Le guidon d’arrêt est fermé 
               • S’arrêter avant le guidon d’arrêt.

        2. Le guidon d’arrêt est ouvert 
               • Reprendre la marche normale, si rien ne s’y oppose.

Particularité.
Lorsqu'en raison de son trafic, une gare doit effectuer habituellement des manoeuvres sur la voie unique au-delà du repère d'entrée, moins de 15 minutes avant l'heure normale d'arrivée du train attendu en amont de l'aiguille d'entrée, un sas de manoeuvre protégé par un guidon d'arrêt annoncé par un disque doit être prévu pour la ou les provenances considérées. 
 
La présence du disque et du guidon n'exclut pas le repère d'entrée et la pancarte "GARE" qui prescrivent la marche à vue et la limitation de vitesse à 30 km/h sur les aiguilles. 
Une distance minimale de 300 mètres doit séparer les signaux fixes des signaux mobiles (repère d’entrée ou guidon et pancarte gare ou disque)

Établissement de Pleine Ligne n’assurant pas le cantonnement

1) Signalisation d'un Etblt PL n’assurant pas le cantonnement avec pancarte mi-blanche, mi-noire



etablissement avec pancarte mi-blanche mi-noire
Etblt PL n’assurant pas le cantonnement avec pancarte mi-blanche mi-noire


Circulation
Le conducteur rencontre une pancarte mi blanche mi noire : 

Après rencontre d’une pancarte mi blanche mi noire : 
     • Ne pas dépasser la vitesse de 30 km/h (40 km/h si indiqué aux RT ou LL elle n’est pas rappelée par des signaux de limitation de vitesse sur le terrain), sur toutes les aiguilles des établissements qui en comportent. Le conducteur peut reprendre sa vitesse quand le dernier véhicule de son train a dégagé les aiguilles de sorties.
     •  L’entrée de l’établissement est repérée par un repère d’entrée. 

2) Signalisation d'un Étblt PL n’assurant pas le cantonnement sans pancarte mi-blanche, mi-noire 

Les aiguilles des établissements PL non précédés de telles pancartes sont munies de dispositifs spéciaux d’immobilisation et peuvent dès lors être franchies en vitesse.