Le BLOCK MANUEL 
(BM)





PRÉAMBULE

II existe deux types de block manuel : 
• BM par appareil, 

Le BM est utilisé sous les régimes d’exploitation de la double-voie et de la voie unique.

Le Block Manuel par appareils.
 

Avantages :
• Pas beaucoup plus coûteux que le CT,
• Plus sécuritaire (hors CAPI), car des enclenchements empêchent l’expédition normale d’un convoi en canton occupé.

Inconvénients
• Ne permet pas un débit plus important que le CT,
•  En cas d’erreur dans l’application :
   • des procédures,
   • dérangement de block,
Il y a retour à du Cantonnement Téléphonique. 
 
• Ne permet pas la détection d’une défectuosité de la voie dans le canton.

Le Block Manuel par Circuit de Voie. 

Avantages :
• Manœuvres de signaux sécurisées,
• Découpage plus réduit des cantons, un garde pouvant commander plusieurs cantons successifs,
• Sécurité augmentée (un défaut de la voie peut provoquer un dérangement de block).

Inconvénients
• En cas de dérangement de block, le retour à du CT ne permet pas une circulation normale car le dérangement peut provenir d’une défectuosité de la voie (rupture de la continuité du circuit de voie). 
• Défectuosité de la voie difficile à déceler (longueur des cantons). 

Les CARACTÉRISTIQUES du BM
 
Le BM 
• Il possède des signaux de cantonnement (lumineux ou mécanique),
• Le signal de cantonnement habituellement utilisé est le sémaphore, annoncé s'il y a lieu par un avertissement. Dans certains cas, le carré peut remplacer le sémaphore,
• Il comprend des installations de block encadrant le canton et reliés électriquement entre eux,
• Une liaison téléphonique existe et peut être utilisée dans des circonstances particulières (demande de renseignement, dérangement des appareils de block...),
• Des pédales d’enclenchement à l’entrée et à la sortie du canton, interdisent l’ouverture du signal si le canton occupé,
Il n'y a pas de limite supérieure à la longueur d'un canton.
FONCTIONNEMENT du BM

• La section de ligne est divisée en cantons, limités par des postes de block (appelés également postes de cantonnement), 
• Chaque poste est relié aux postes voisins par les appareils de block et le téléphone, 
• Le block est interrompu à la traversée des gares,
• En double voie, l'entrée de chaque canton est commandée par un sémaphore (dans certains cas, par un signal carré) annoncé s'il y a lieu, par un avertissement,
 • Ces signaux sont normalement ouverts, (sf indication contraire de la consigne des installations de sécurité) du poste intéressé, (toutefois, lorsque le sémaphore est muni d'un dispositif de fermeture automatique (également appelé aubinage), les manoeuvres doivent être effectuées sur sémaphores fermé afin d'éviter le blocage de ce signal à la fermeture. 

Le cantonnement :
Chaque poste est relié aux postes voisins par les appareils de block et le téléphone.

Les appareils de block sont constitués : 
• Dans chaque poste, d’un appareillage spécifique d’annonce (au poste suivant) et de reddition (au poste précédent), 
• Dans chaque canton, de pédales d’enclenchement (une à l’entrée du canton, une à la sortie) actionnées au passage des circulations.
 
Les appareils de block interdisent l’ouverture du signal d’entrée d’un canton si ce canton est occupé. 

appareil de block
Appareil de block

Expédition d'un train :
Lorsque le garde du poste A veut expédier un train vers le poste B, il faut : 
• Que le garde du poste A : 
   o En fasse la demande par téléphone au garde du poste B (échange de dépêches), 
   o Prenne les mesures vis-à-vis des appareils de block (annonce). 
• Que le garde du poste B ait constaté que le dernier train expédié soit bien arrivé complet (par observation directe de la signalisation d’arrière), ce qui donne l’assurance que le canton AB est libre, 
• Que le garde du poste B prenne les mesures vis-à-vis des appareils de block (reddition), 
• Que le garde du poste A ouvre le signal de cantonnement (rendu possible par les appareils de block) et expédie le train en direction du poste B. 
 
Chaque poste dispose d'un registre de cantonnement que le garde remplit dans les conditions indiquées par ce document (en cas de problème d’appareil de block). 
 
La sécurité des circulations en BM repose donc en grande partie sur l’homme. La présence d’appareils de block peut toutefois pallier à d’éventuelles « erreurs humaines ». 

decoupage d'une ligne en bm
Découpage d'une ligne en BM
ANIMATION sur le FONCTIONNEMENT du BM 

principe du bm
Principe du BM