LA SIGNALISATION






GÉNÉRALITÉS sur la SIGNALISATION
La signalisation actuelle est basée sur le code VERLANT qui a unifié les différentes signalisations utilisées par les diverses compagnies ferroviaires de l’époque. 

En effet après la guerre de 1914-1918, les trains des diverses compagnies de l’époque interpénétraient entre eux.  

Aussi la nécessité d’une unification de leurs signalisations s’imposait. 

De plus l’apparition quelques années auparavant des signaux lumineux qu’il fallait intégrer à la nouvelle signalisation rendait inévitable la refonte de la signalisation. 

Cette signalisation, dit code VERLANT adopté en 1934, a pour caractéristiques essentielles, entre autres : 

Le changement de sens donné à certaines couleurs : 
• Le vert, jusqu’alors utilisé pour le ralentissement, signifie désormais voie libre.  
(Cela en remplacement du blanc pour éviter la confusion avec l’éclairage public des villes alors en plein essor), 
• Le jaune a remplacé le vert pour l’indication d’annonce d’arrêt et de ralentissement, 
• Le rouge pour l’arrêt est conservé, 
 
• Une nouvelle couleur, le violet, fait son apparition en remplacement, des disques ou carrés jaunes, utilisés sur voie de service pour l’arrêt absolu.  
• La forme carrée est conservée pour faciliter l’observation de la signalisation dans les zones denses de signalisation d'où l'appellation de Carré Violet. 

L’aspect des signaux :
• Le développement des signaux lumineux permettait l’utilisation de feu unique en remplacement de combinaison de feu, pour faciliter l’observation de la signalisation par le personnel de conduite, 
• Il introduit également la présentation de l’indication la plus impérative (hiérarchisation), 

Les catégories de signaux :
• Le signal de première catégorie, dit signal d’arrêt absolu (carré ou carré violet), 
• Le signal de seconde catégorie, dit signal d’arrêt sémaphorique (sémaphore), 
• Le signal de troisième catégorie, dit signal d’arrêt différé (disque rouge).

Ce code est décrit par le Règlement Général de Sécurité (RGS) "TITRE I signaux". Il deviendra en 1974 le Règlement S1A Titre I signaux.

La signalisation lumineuse est aujourd'hui préférée à la signalisation mécanique car elle présente sur celle-ci plusieurs avantages :  
• Une plus grande sûreté de fonctionnement par l'absence de pièces mécaniques,  
• Une meilleure visibilité, même par temps de brouillard, (Les couleurs des feux utilisées pour la signalisation, le sont pour la bonne perception des grandes longueurs d'onde (rouge et jaune) par l'oeil humain, (le blanc a été restreint aux manœuvres pour éviter le risque de confusion avec les lampes ordinaires d'éclairage), 
• Les panneaux lumineux sont allumés en permanence et ne présente qu'une indication, (deux au maximum),  
• Une maintenance facilité,  
• Sur un point d'information, les signaux mécaniques sont remplacés par un seul panneau facilitant l'observation,  
• La possibilité d'introduire une signalisation clignotante.
 
RÔLE de la SIGNALISATION
Rôle de la signalisation 
Le rôle de la signalisation est de transmettre au conducteur des ordres ou informations qu’il devra impérativement respecter afin d’assurer la sécurité des circulations. 

Ces ordres ou informations, peuvent concerner : 
• La sécurité des circulations, 
• La sécurité du personnel, 
• … 
 
La signalisation contribue à pallier aux 5 risques ferroviaires, qui sont: 
• Le nez à nez (trains de sens contraire circulant sur la même voie),
     
• Le rattrapage (trains de même sens circulant sur la même voie),
 
• La prise en écharpe (trains sur 2 voies différentes se dirigeant vers une seule voie), 
 
• L'obstacle (tout ce qui s'oppose au passage d''un train),
 
• Le déraillement
 
« Tout agent quel que soit son grade doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant » 
 
Le conducteur doit essayer de reconnaître le plus loin possible les signaux le concernant, Il ne doit pas s'en désintéresser tant qu'il ne les a pas franchis.
GÉNÉRALITÉS sur les SIGNAUX
Les signaux sont implantés à demeure (sf signaux amovible ex: signaux à main, départ). 
• Soit à titre permanent
• Soit à titre temporaire (signaux de chantier), 
 
Ils peuvent être fixes ou mobiles, du type lumineux ou mécanique :
• Un signal est dit «fixe» lorsqu’il présente un aspect invariable,

tivd fixe 80
                                 
tivd fixe 60
                                                                                                 
Signal fixe TIVD 80
                                      
Signal fixe TIVD 60

• Un signal est dit « mobile » lorsqu’il peut présenter au moins deux aspects distincts correspondant à la position : 
      • «signal ouvert», ou «signal fermé», 
 
• Signal ouvert,


signal ouvert
                    
signal ouvert
                      
feu blanc
signal ouvert
              
                                                                                                            
Signal ouvert au voie libre
                     
Signal ouvert au feu blanc

• Signal fermé,


signal ferme
                  
signal ferme
   ou     
                
                     
varre violet
                     
carre violet

signaux fermes
         
carre violet
                 
carre violet type bas
                                                         
Signaux fermés : Avertissement, carré
                     
Carré violet
                                           
Carré violet du type bas

Le signal peut être :
• «présenté», ou «effacé» (Ex: Guidon d''arrêt). 
• Signal présenté,


signal presente
                             
signal présenté

tivd 120 presente
                     
guidon d'arret ferme
                                                                                                                
TIVD 120 présenté
                                 
Guidon d'arrêt présenté

• Signal effacé, 


signal efface
                                 
signal efface
tivd efface
                    
guidon d'arret ouvert
                                                                                                               
TIVD effacé
                                                   
Guidon d'arrêt ouvert

Les DIFFÉRENTES FORMES des SIGNAUX
La signalisation a évoluée au cours du temps et est devenue assez complexe. 
 
Plusieurs types de signaux sont rencontrés sous des formes très variées. Ils peuvent être : 
 • De forme oblongue,


forme oblongue

forme oblongue

• De forme circulaire, 

forme circulaire
• Autres


forme ralen
           
forme rappel

• Losange, 

forme losange

• Carré,

forme carre

• Pentagonale,


forme pentagonale
           
forme pentagonale

• En demi-cercle,


forme demi cercle
           
forme demi cercle

• Rectangulaire, 

forme rectangulaire
On utilise également diverses plaques pour compléter les signaux, les identifier, les repérer. 
• Plaques d'identification, 


plaque d'identification
               
plaque d'identification

• Plaques de repérage,


plaque de reperage
                
plaque de reperage

• Plaques de cantonnement,


plaque de cantonnement
                  
plaque de cantonnement

• Châssis-écran "ID2-ID3". Ces signaux peuvent être de type lumineux ou mécanique.


chassis ecran
              
chassis ecran
           
chassis ecran
           
chassis ecran
           
chassis ecran
           
chassis ecran

Position des indications sur les panneaux. 
Les indications portées par les panneaux sont toujours positionnées de la même façon: 
 
Signaux de forme oblongue 
 • L'avertissement en bas,
position des indications

• Le sémaphore au milieu,

position des indications

• Le voie libre en haut,

position des indicationsposition des indications
• Le carré,

position des indications

• Le ralen 30,

position des indications

• Le ralen rappel 30

position des indications

Position des feux dans leur globalité. 
• Sur un signal à 3 feux,

position des indications

• Sur un signal à 4 feux,

position des indications
• Sur un signal avec ralen,

position des indications

• Sur un signal avec ralen et rappel ralen,

position des indications

Signaux de forme circulaire 
• Sur un signal avec ralen,

position des indications

• L'avertissement en bas,

position des indications

• Le voie libre en haut,

position des indications

• Le disque,

position des indications

Position des feux dans leur globalité. 
• Signal circulaire avec ralen,

position des indications

• Signal circulaire avec disque,

position des indications
Les SIGNAUX ANNULÉS

Dans certains cas les signaux peuvent être annulés. Cela arrive lorsque des signaux nouveaux sont implantés sur une ligne ou lorsqu’ils en sont retirés. 
 
En attendant leurs mises en service ou leurs démontages, les signaux sont éteints. 
 
Comme les signaux doivent en permanence présenter une indication, ils sont munis d’une CROIX de SAINT ANDRÉ blanche pour indiquer qu’ils ne sont pas en service. 
 
Un conducteur rencontrant un tel signal sait que le signal n’est pas en service et n’en tiendra pas compte. 
 
Dans le cas où ces signaux se trouveraient éclairés, pour des essais par exemple, les conducteurs doivent en être avisés. 


signal de forme oblongue annule
                                                 
signal de forme circulaire annule
Signal de forme oblongue annulé                        Signal de forme circulaire annulé