COMMENT CIRCULER

         
          
          
             

                        
            


Sur VOIE LIBRE

La rencontre de l'indication voie libre par le conducteur le renseigne sur l'état d'occupation du canton.

Ainsi le franchissement d'un voie libre indique au conducteur que le canton dans lequel il pénètre est libre de toutes circulations.

Pour autant, le conducteur ne fait pas ce qu'il veut.

Il doit respecter :
• La vitesse limite de son train,
• La vitesse limite de la ligne,
• Les autres signaux qu'il aura rencontrés et qui viennent en complément de la signalisation de block :
   • Les limitations permanentes de vitesse,
   • Les limitations temporaires de vitesse,
• Il doit également respecter les arrêts prévus à sa fiche train,
• De même en cas de difficultés de circulation, il peut se trouver à suivre une circulation qui le précède à peu de distance.
• .....

Ainsi en tenant compte de tout cela le conducteur ne circulera pas forcement à la vitesse maximale autorisée pour son train.
Sur AVERTISSEMENT
L'avertissement commande au conducteur d'être en mesure de s'arrêter au signal d'arrêt annoncé, carré ou sémaphore, ou d'observer un feu rouge clignotant.

Un conducteur rencontrant un avertissement doit :
1. Couper la traction avant le franchissement du signal,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du signal,
3. Verbaliser
 au franchissement,
4. Acquiter la répétition des signaux au franchissement du signal,
5. Contrôler l'indication donnée par les VISUS KVB,
6. Contrôler sa décélération,
7. Respecter la
 VISA
 (VItesse Sécuritaire d'Approche),
8. S'arrêter avant le signal d'arrêt.

comportement sur avertissement
Comportement sur avertissement
Sur FEU JAUNE CLIGNOTANT

Le feu jaune clignotant commande au conducteur de s'arrêter au signal d'arrêt annoncé à distance réduite par l'avertissement suivant.


Un conducteur rencontrant un feu jaune clignotant doit :
1. Couper la traction avant le franchissement du signal,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du signal,
3. Acquiter la répétition des signaux au franchissement du signal,
4. Contrôler l'indication donnée par les VISUS KVB,
5. Contrôler sa décélération,
6. Verbaliser l'avertissement,
7. Acquiter la répétition des signaux au franchissement du signal,
8. Contrôler l'indication donnée par les VISUS KVB,
9. Continuer à contrôler sa décélération,
10. Respecter la 
VISA
 (VItesse Sécuritaire d'Approche),
11. S'arrêter avant le signal d'arrêt.

comportement sur feu jaune clignotant
Comportement sur feu jaune clignotant
Sur SÉMAPHORE

Le sémaphore commande au conducteur l'arrêt avant le signal.

Un conducteur arrêté devant un sémaphore doit :
1.
 (Pour obtenir la certitude d'être arrêté devant un sémaphore),
2. S'il s'agit d'un sémaphore de
 le conducteur est autorisé à le franchir de lui-même,
3. Le conducteur franchit le sémaphore de
4. Une fois franchi le sémaphore, le conducteur circule en
 Marche à Vue
 sur tout le canton,
5. Le conducteur est libéré de la 
 Marche à Vue
 au franchissement du prochain signal de cantonnement.

comportement sur semaphore
Comportement sur sémaphore
Sur FEU ROUGE CLIGNOTANT

Le feu rouge clignotant est utilisé en lieu et place du sémaphore. Il autorise le conducteur à s'avancer sans marquer l'arrêt.

Un conducteur apercevant un feu rouge clignotant doit :
1. Respecter la
 VISA
 (VItesse Sécuritaire d'Approche) lors de son approche sur le signal,
2. Se mettre en
 Marche à Vue
 avant le franchissement du feu rouge clignotant,
3. Aborder le feu rouge clignotant en
 Marche à Vue
 sans dépasser 15 km/h au franchissement du signal,
4. Après le franchissement du signal, le conducteur circule en
 Marche à Vue
 sur tout le canton,
5. Le conducteur est libéré de la
 Marche à Vue
 au franchissement du prochain signal de cantonnement.

comportement sur feu rouge clignotant
Comportement sur feu rouge clignotant
Sur CARRÉ

Le carré commande l'arrêt avant le signal.

Un conducteur arrêté devant un carré doit :
1. Se faire reconnaître (Apppeler l'agent circulation pour connaître le motif de l'arrêt et indiquer son arrêt devant le signal),
2. Le conducteur est, soit invité à attendre l'ouverture du signal, soit il doit recevoir une autorisation de franchissement si le signal doit être franchi fermé,
3. Le conducteur reçoit une autorisation de franchissement,
4. Le conducteur franchit le signal carré,
5. Une fois le carré franchi, le conducteur circule en
 Marche à Vue
 sur tout le canton,
6. Le conducteur est libéré de la
 Marche à Vue
 au franchissement du prochain signal de cantonnement.

comportement sur carre
Comportement sur carré
Sur DISQUE

On abordera ici le comportement que doit adopter un conducteur lorsqu'il rencontre un disque en Double Voie, la Voie Unique sera traitée à part.

Le disque est utilisé pour protéger des petites gares et des établissements PL.

Un conducteur rencontrant un disque doit :
1. Se mettre en
 Marche à Vue
 aussitôt que possible,
2. S'il n'a pas rencontré jusque-là de signal lui commandant l'arrêt, marquer un arrêt,
       • Au premier appareil de voie (aiguille ou traversée) protégé par le disque,
       • Au poste, si un tel appareil de voie se trouve au-delà du poste (ou si le poste n'en comporte pas).

Cas 1 : Il n'y a pas de signal d'arrêt ni d'appareil de voie.
En double voie

1. Le conducteur rencontre le disque fermé,
2. Le conducteur se met aussitôt que possible en
 Marche à Vue,
3. Le conducteur ne rencontre, ni signal lui commandant l'arrêt, ni appareil de voie,
4. Le conducteur s'arrête au poste, (le poste ne comporte aucun appareil de voie),
5. Le conducteur repart ensuite, toujours en respectant la
 Marche à Vue,
 jusqu'au signal commandant l'entrée du canton suivant,
6. Lorsque le signal de cantonnement est franchi, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

comportement sur disque
Comportement sur disque, il n'y a pas de signal d'arrêt, ni ApV
Cas 2 : Le
 CRL
 rencontre un signal d'arrêt à main.
En double voie

1. Le conducteur rencontre le disque fermé,
2. Le conducteur se met aussitôt que possible en
 Marche à Vue,
3. Le conducteur rencontre un signal lui commandant l'arrêt,
4. Le conducteur s'arrête avant le signal d'arrêt à main,

comportement sur disque
Comportement sur disque, arrêt au SAM

5. Lorsque le
 SAM
 est effacé, le conducteur peut reprendre sa marche,
6. Il repart en 
 Marche à Vue,
 jusqu'au signal commandant l'entrée du canton suivant,
7. Le conducteur a marqué un arrêt devant un
 SAM
 à moins qu'il ne doive marquer un arrêt en gare prévu à sa fiche train, le
 CRL
 n'a plus d'arrêt à marquer,
8. Il continu sa marche et lorsque le signal de cantonnement est franchi, il est autorisé à reprendre sa marche normale.

comportement sur disque
Comportement sur disque, reprise de marche après arrêt au SAM

Cas 3 : Le
 CRL
 rencontre un signal d'arrêt n'assurant pas le cantonnement.

1. Le conducteur rencontre le disque fermé,
2. Le conducteur se met aussitôt que possible en
 Marche à Vue,
3. Le conducteur rencontre un signal lui commandant l'arrêt,
4. Le conducteur s'arrête avant le signal d'arrêt.

comportement sur disque
Comportement sur disque, arrêt avant un signal d'arrêt n'assurant pas le cantonnement

5. Lorsque le signal d'arrêt s'ouvre, le conducteur peut reprendre sa marche,
6. Il repart en
 Marche à Vue,
 jusqu'au signal commandant l'entrée du canton suivant,
7. Le conducteur a marqué un arrêt devant un signal d'arrêt
 à moins qu'il ne doive marquer un arrêt en gare prévu à sa fiche train, le
 CRL
 n'a plus d'arrêt à marquer,
8. Il continu sa marche et lorsque le signal de cantonnement est franchi, il est autorisé à reprendre sa marche normale.

comportement sur disque
Comportement sur disque, reprise de marche après arrêt au signal d'arrêt n'assurant pas le cantonnement

Cas 4 : Le
 CRL
 rencontre un signal d'arrêt assurant le cantonnement.

1. Le conducteur rencontre le disque fermé,
2. Le conducteur se met aussitôt que possible en
 Marche à Vue,
3. Le conducteur rencontre un signal lui commandant l'arrêt,
4. Le conducteur s'arrête avant le signal d'arrêt.

comportement sur disque
Comportement sur disque, arrêt avant un signal d'arrêt assurant le cantonnement

5. Lorsque le signal d'arrêt s'ouvre, le conducteur peut reprendre sa marche,
6. Le signal est un signal de cantonnement, le
 CRL
 peut reprendre sa marche normale après le franchissement du signal.

comportement sur disque
Comportement sur disque, reprise de marche après arrêt au signal d'arrêt assurant le cantonnement

Cas 5 : Le
 CRL
 ne rencontre pas de signal d'arrêt et l'appareil de voie se situe après le poste.

1. Le conducteur rencontre le disque fermé,
2. Le conducteur se met aussitôt que possible en
 Marche à Vue,
3. Le conducteur ne rencontre ni signal lui commandant l'arrêt, ni appareil de voie,
4. Le conducteur s'arrête au poste,

comportement sur disque
Comportement sur disque, il n'y a pas de signal d'arrêt et l'appareil de voie se situe après le poste

5. Le conducteur reprend ensuite sa marche, il circule en
 Marche à Vue,
6. Le conducteur ne s'arrête pas avant l'appareil de voie, puisque il a déja marquer un arrêt au poste,
7. Le signal est un signal de cantonnement, le
 CRL
 peut reprendre sa marche normale après le franchissement du signal.

comportement sur disque
Comportement sur disque, reprise de marche après arrêt au poste

Cas 6 : Le CRL rencontre un apparail de voie situé avant le poste. 

1. Le conducteur rencontre le disque fermé,
2. Le conducteur se met aussitôt que possible en
 Marche à Vue,
3. Le conducteur rencontre un appareil de voie,
4. Le conducteur s'arrête avant l'appareil de voie,

comportement sur disque
Comportement sur disque, il n'y a pas de signal d'arrêt et l'appareil de voie se situe avant le poste

5. Le conducteur reprend ensuite sa marche, il circule en
 Marche à Vue,
6. Le conducteur ne s'arrête pas au poste, puisqu'il a déjà marqué un arrêt à l'appareil de voie,
7. Le signal est un signal de cantonnement, le CRL peut reprendre sa marche normale après le franchissement du signal.

comportement sur disque
Comportement sur disque, reprise de marche après arrêt à l'appareil de voie

Cas 7 : Le CRL ne rencontre ni agent sédentaire ni signal de cantonnement en commandant la sortie. (Etblt PL non désigné poste de cantonnement) 

1. Le conducteur rencontre le disque fermé,
2. Le conducteur se met aussitôt que possible en
 Marche à Vue,
3. Le conducteur marque un arrêt avant l'appareil de voie,

Comportement sur disque
Comportement sur disque, le CRL s'arrête à la première aiguille

4. Le conducteur vérifie la position de la deuxième aiguille (le contrôle s'effectue à pied),

Comportement sur disque
Comportement sur disque, le CRL contrôle la deuxième aiguille
5. Le CRL repart en respectant en respectant la 
 Marche à Vue,
6. Le conducteur ne marque pas d'arrêt à la deuxième aiguille,
7. Le conducteur respecte ensuite la
 Marche à Vue,
 sur la Distance de Couverture des Obstacles (DCO),
8. Arrivé à la DCO, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

Comportement sur disque
Comportement sur disque, le CRL reprend sa marche
Sur LIMITATION PERMANENTE de VITESSE

Cas 1 :
 LPV
 par
 TIV
 fixe à distance du type ordinaire de forme carré, du type B, du type C, et pancarte Z et R

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 fixe à distance du type ordinaire de forme carré, du type B ou C doit :
1. Couper la traction
 avant le
 TIV
 si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard à la pancarte Z (tête du train),
5. Le conducteur respecte le taux du 
 TIV
 sur toute la zone repérée par les pancartes Z et R,

ltv par tiv du type ordinaire
LPV par TIV du type ordinaire, jusqu'à la pancarte Z 

ltv par tiv du type b
LPV par TIV du type B, jusqu'à la pancarte Z 

ltv par tiv du type c
LPV par TIV du type C, jusqu'à la pancarte Z 

6. Lorsque le conducteur arrive à la pancarte R, matérialisant la fin de la zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son train n'a pas entièrement dégagé la pancarte R. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit la pancarte R, mais continu de respecter le taux du
 TIV,

ltv par tiv du type ordinaire
LPV par TIV du type ordinaire, jusqu'à la pancarte R 

ltv par tiv du type b
LPV par TIV du type B, jusqu'à la pancarte R 

ltv par tiv du type c
LPV par TIV du type C, jusqu'à la pancarte R 

8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé la pancarte R, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

ltv par tiv du type ordinaire
LPV par TIV du type ordinaire, après la pancarte R 

ltv par tiv du type b
LPV par TIV du type B, après la pancarte R 

ltv par tiv du type c
LPV par TIV du type C, après la pancarte R 
Sur TIV PENTAGONAUX

Cas 2 :
 LPV
 par
 TIV
 pentagonaux,

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 pentagonal doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard au franchissement du
 TIV
 d'exécution,
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 sur toute la zone repérée par les pancartes d'exécution et du tableau blanc (de forme pentagonale), 

ltv par tiv pentagonaux
LPV par TIV du type pentagonal, jusqu'au TIV d'exécution

6. Lorsque le conducteur arrive au tableau blanc, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son train n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement.
7. Le conducteur franchit le tableau, mais continu de respecter le taux du
 TIV,

ltv par tiv pentagonaux
LPV par TIV du type pentagonal, jusqu'au tableau blanc

8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé le tableau blanc, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

ltv par tiv pentagonaux
LPV par TIV du type pentagonal, après le tableau blanc
Sur TIV PENTAGONAUX et INDICATION L

Cas 3 :
 LPV
 par
 TIV
 pentagonaux et indication L :

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 pentagonal avec indication L doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard lorsque l'engin moteur du train aborde le 
 TIV
 d'exécution,
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 sur toute la zone repérée par les pancartes d'exécution et du tableau blanc (de forme pentagonale), 

ltv par tiv pentagonal
LPV par TIV du type pentagonal avec indication L, jusqu'au TIV d'exécution

6. Lorsque le conducteur arrive au tableau blanc, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son engin moteur n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit le tableau, mais continu de respecter le taux du
 TIV,

ltv par tiv pentagonal
LPV par TIV du type pentagonal avec indication L, jusqu'au tableau blanc

8. Lorsque l'engin moteur du train a dégagé le tableau blanc, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

ltv par tiv pentagonal
LPV par TIV du type pentagonal avec indication L, après le tableau blanc
Sur TIV et PANCARTE Km

Cas 4 :
 LPV
 par
 TIV
 du type ordinaire, type B, type C et pancarte Km :

Un conducteur rencontrant un
 TIV
  du type ordinaire, type B, type C et pancarte Km doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avantle franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard lorsque l'engin moteur du train aborde la pancarte Km, 
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 à partir de la pancarte Km. 


pancarte km
LPV par TIV et pancarte Km
Sur TIV sur pointe
Cas 5 :
 LPV
 par
 TIV,
 fixe à distance du type ordinaire sur pointe et pancarte Z et R


Un conducteur rencontrant un
 TIV
 fixe à distance du type ordinaire sur pointe doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard à la pancarte Z (tête du train),
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 tant qu'une partie de son train se trouve sur la zone à parcourir à vitesse limitée,

tiv sur pointe
LPV par TIV ordinaire sur pointe, jusqu'à la pancarte Z

6. Lorsque le conducteur arrive à la pancarte R, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son engin moteur n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit la pancarte R, mais continu de respecter le taux du
 TIV,

tiv sur pointe
LPV par TIV ordinaire sur pointe, jusqu'à la pancarte R

8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé la pancarte R, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

tiv sur pointe
LPV par TIV ordinaire sur pointe, après la pancarte R
Sur TIV MOBILE


Cas 6 : 
 LPV
 par
 TIV
 mobile

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 mobile doit :
1. Couper la traction avant
 TIV
 si besoin, et contrôler si la direction indiquée est correcte. Si la direction n'est pas satisfaisante, le conducteur doit s'arrêter avant le signal de cantonnement,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard au franchissement de l'aiguille (tête du train),

tiv mobile
LPV par TIV mobile et TIV de rappel

5. Le conducteur doit respecter la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance tant que l'ensemble du train n'a pas dégagé l'aiguille prise en pointe,

tiv mobile
LPV par TIV mobile et TIV de rappel

6. Lorsque l'ensemble du train a dégagé l'aiguille, le conducteur peut reprendre sa marche normale.

tiv mobile
LPV par TIV mobile et TIV de rappel
Sur LIMITATION TEMPORAIRE de VITESSE


Cas 1 : Limitation temporaire de vitesse par
 TIV
 de chantier


Un conducteur rencontrant un
 TIV
 de chantier doit :
1. Coupez la traction avant le
 TIV
 si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance, au plus tard au 
 TIV
 d'exécution,
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 tant qu'une partie de son train se trouve sur la zone de chantier,

Limitation temporaire de vitesse

6. Lorsque le conducteur arrive au tableau blanc, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son train n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit le tableau blanc, mais continu de respecter le taux du
 TIV,

Limitation temporaire de vitesse

8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé le tableau blanc, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

Limitation temporaire de vitesse

Cas 2 : Limitation temporaire de vitesse par TIV de chantier et flèche verticale noire.


Un conducteur rencontrant un TIV à distance de chantier qui n'est pas concerné par la
 LTV
 doit :

Le conducteur rencontre un ralen 60 lui indiquant qu'il va prendre l'aiguille en position déviée, mais il rencontre ensuite un TIV à distance de chantier. Le conducteur sait, d'après ses documents qu'il n'est pas concerné par la LTV puisqu'elle se situe sur l'autre voie, dans ce cas il doit :
1. Couper la traction avant le ralen 60, si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le ralen 60 si besoin,
3. Le conducteur franchit le TIV à distance de chantier, il contrôle sa décélération, pour le ralen 60 et le TIV de chantier. Il doit agir comme si le TIV de chantier était pour lui,

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

4.
Le conducteur doit respecter la vitesse sur l'aiguille prise en position déviée,

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

5. Lorsque la tête du train arrive au niveau de la flèche verticale noire, le conducteur est libéré de la signalisation de chantier, mais il doit continuer à respecter la vitesse de 60 km/h pour le franchissement de l'aiguille, tant que l'ensemble de son train n'a pas entièrement dégagé l'aiguille,

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

6.
Lorsque l'ensemble de son train à entièrement dégagé l'aiguille, le conducteur peut reprendre sa marche normale.

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire