La TVM 300
(Transmission Voie Machine)








GÉNÉRALITÉS
La TVM 300

• La TVM 300 constitue la première évolution de la signalisation de cabine (CAB Signal) et apparaît avec l’ouverture de la LN2 (LGV Atlantique),
• Le TGV Atlantique circulant à 300 km/h, la signalisation est appelée TVM 300,
• La longueur des cantons est ramenée à 2000 m (2100m), 
• La distance de freinage à 300 Km/h est de 10000 m (soit 5 cantons), à 300 km/h un TGV s’arrête sur 3500 mètres environ en freinage d’urgence et en palier. 

• La TVM 300 est un système de transmission de données analogique : (Les appareillage « bord » de la TVM 300 effectuent un traitement analogique des signaux lus par les capteurs. Les temps de traitement sont du fait du traitement analogique relativement rapides. 
     • Elle peut générer un maximum de 18 consignes de vitesse. Seules 14 sont utilisées actuellement,
     • Les consignes de vitesse sont complétées par un maximum de 14 informations ponctuelles,
     • Le système de transmission des informations est basé sur un circuit de voie à fréquence modulées du type UM 71 à joints électriques de séparation,
     • Le système transmet une fréquence de base modulée par une valeur de fréquence fonction de l'information à transmettre.

• Le COVIT (contrôle de vitesse) associé au système, contrôle la vitesse par palier,
     • La distance but ou le profil de la ligne ne sont pas pris en compte,

• Une rame TGV équipée en TVM 300 ne peut pas circuler sur une ligne équipée de la TVM 430.

Par rapport au CAB Signal, l’indication VL 
 disparaît et est remplacée par l’indication 300 (chiffre noir sur fond vert).

Une indication d’attention (dite prémonitoire) apparaît, constituée par le clignotement de l'indication 300 

Un nouveau palier à 270 km/h est créé 
LA TRANSMISSION des INFORMATIONS
Les informations continues :
• La transmission TVM 300 (Transmission Voie Machine) est unidirectionnelle dans le sens « voie-machine ». C'est un système entièrement analogique.
• Elles sont transmises par les deux files de rail qui sont parcourues :
     • Par une fréquence de base (1700 Hz et 2300 Hz pour la voie 1 et 2000 Hz et 2600 Hz pour la voie 2) pour le circuit de voie,
     (Ce changement de fréquence évite un risque de perturbation mutuelle d'un CdV à un autre en cas de défectuosité et pourrait influencer le récepteur d'une zone et conduire à une mauvaise détection),
     (Cela permet d'éviter également des perturbations due à un phénomène d'induction entre des voies parallèles, Diaphonie).

frequence des cdv
Fréquence des Cdv
     
• D'une fréquence de modulation en fonction de l'information de signalisation à transmettre comprise entre (11,4 Hz et 29 Hz).
   (La modulation de fréquence permet l'insensibilité due aux perturbations harmoniques du courant de traction)

     • Ces deux fréquences sont émises par un émetteur commun.

modulation de frequence
Modulation de fréquence

Fréquence Modulatrice     
Consigne de Vitesse
                                                                                                                                       
11,4 Hz
                        
                                                                                                                                       
13,6 Hz
                        
                                                                                                                                       
10,3 Hz
                        
                                                                                                                                       
12,5 Hz
                        
                                                                                                                                       
16,9 Hz
                        
                                                                                                                                       
14,7 Hz
                        
                                                                                                                                       
15,8 Hz
                        
                                                                                                                                       
18 Hz
                            
                                                                                                                                       
19,1 Hz
                        
                                                                                                                                       
20,2 Hz
                        
                                                                                                                                       
22,4 Hz
                        
                                                                                                                                       
24,6 Hz
                        
                                                                                                                                       
29 Hz
                           
                                                                                                                                    
Valeur des fréquences de modulation
transmission de l'information et cdv en tvm 300
Transmission de l'information et CdV en TVM 300

Cette transmission est captée par le récepteur du circuit de voie en l'absence de train sur le canton et par les capteurs situés en tête de train lorsqu'il est située dans ce canton.


Les informations captées sont acheminées vers un décodeur qui les traduit sous la forme d’une indication de vitesse.

traitement de l'information et affichage cabine
Traitement de l'information et affichage cabine

Les informations ponctuelles :
• Des boucles inductives, d'une longueur d'une dizaine de mètres en TVM 300, situées entre les deux files de rail sont parcourues par un courant alternatif, ayant une fréquence choisie parmi 14 disponibles (entre 1318,4 et 3800 hz).
• Ces boucles inductives permettent de transmettrent des informations telles que :
   • L'armement de la signalisation de cabine à l'entrée d'une LGV, 
   • Le désarmement de la signalisation de cabine à la sortie d'une LGV, 
   • Les sectionnement, 
   • Les baissez-Panto
   • ....

boucle inductive tvm 300
Boucle inductive en TVM 300
• Deux capteurs spécifiques captent ces informations qui permettent de commander :

Fréquence
Fonctions
1318 Hz Sectionnement
1459 Hz Sortie tunnel
1600 Hz Commutation radio
1882 Hz Carré
2163 Hz Armement double signalisation V2
2726 Hz Armement double signalisation V1
2867 Hz
Désarmement TVM, armement du KVB, ligne à V>160 km/h
3008 Hz Désarmement TVM, armement du KVB, ligne à V<160 km/h
3148 Hz Test avant départ
3290 Hz Armement voie 2
3430 Hz Armement voie 1
3571 Hz Contrôle de vitesse 65 km/h
3725 Hz Baissez panto
3840 Hz Entrée tunnel


• Deux capteurs spécifiques embarqués sur la motrice captent ces informations et affichent en cabine les informations concernant les signaux de traction électrique :
    • Coupez-courant (Sectionnement),
    • Baissez panto (section de séparation).

Ces informations sont présentées dans le "visualisateur des indications complémentaires".
AFFICHAGE CABINE

Les informations continues sont affichées sur un "visualisateur des informations continues".
Elles sont captées par deux séries de capteur et traitées par l'appareillage de bord constitué de deux chaines redondées (Impaire et paire).
Chaque chaîne reçoit :
• Les informations en provenance des capteurs,
• Les informations en provenance des mesures de vitesse du train.

Chaque chaîne après traitement permettent l'affichage de la consigne de vitesse correspondant au message émis.
Seule la chaîne active assure l'allumage sur le visualisateur correspondant.
En cas de défaillance d'une chaine le traitement est assurée par l'autre.
L'afficheur indique les consignes de vitesse sur la gauche lorsque le traitement est effectué par la chaine 1 et à droite de l'afficheur lorsqu'il est traitée par la chaine 2.

affichage chaine 1 et 2
Affichage chaîne 1 et 2

Les informations ponctuelles sont affichées sur un "visualisateur des informations complémentaires".

visualisateur des informations complementaires
Visualisateur des informations complémentaires
Les CONSIGNES de VITESSE
Les consignes de vitesse en TVM 300 sont toujours présentées à l'état fixe à l'exception de l'information prémonitoire à 300.

Consigne de vitesse en TVM 300

indication de marche normale à 300 kmh
Indication de marche normale : 300 km/h
Cette indication autorise la circulation à la vitesse de 300 km/h, 
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 315 km/h.

Indication 300 Cli
Cette indication autorise la circulation à la vitesse de 300 km/h dans le canton ou se situe le train, mais indique au conducteur qu'il est susceptible de recevoir l'indication 270A à l'entrée du canton suivant,
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 315 km/h.

marche normale 270
Indication de marche normale : 270 km/h
Cette indication autorise la circulation à la vitesse de 270 km/h, 
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 285 km/h.
indication 270 cli
Indication 270 Clignotante
Cette indication autorise la circulation à la vitesse de 270 km/h dans le canton ou se situe le train, mais indique au conducteur qu'il est susceptible de recevoir l'indication 220A à l'entrée du canton suivant,
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 285 km/h.
indication d'annonce à 270 kmh
Indication d'annonce à 270 km/h
Cette indication commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 270 km/h à l'entrée du canton suivant,
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 285 km/h.

indication d'annonce à 220 kmh
Indication d'annonce à 220 km/h
Cette indication commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 220 km/h à l'entrée du canton suivant, 
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 235 km/h.

Indication d'exécution de vitesse à 220 km/h
Cette indication commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 220 km/h dans le canton,
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 235 km/h.

indication d'annonce à 160 kmh
Indication d'annonce à 160 km/h
Cette indication commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 160 km/h à l'entrée du canton suivant,
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 170 km/h.
Indication d'exécution de vitesse à 160 km/h
Cette indication commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 160 km/h dans le canton, 
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 170 km/h.

indication d'annonce à 80 kmh
Indication d'annonce à 80 km/h
Cette indication commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 080 km/h à l'entrée du canton suivant,
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 90 km/h.

Indication d'exécution de vitesse à 80 km/h
Cette indication commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 080 km/h dans le canton, 
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 90 km/h.

indication d'annonce d'arret
Indication d'annonce d'arrêt
Cette indication commande au conducteur de s'arrêter avant le premier repère rencontré. Elle peut être présentée après une limitation de vitesse à 80 (indications 80A ou 80E) mais aussi après une limitation de vitesse à 160 (indication 160E), 
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 90 km/h, ou 170 km/h si cette indication est présentée après un 160E.

indication de mav
Indication d'exécution de marche à vue
Cette indication commande au conducteur de marcher à vue et de s'arrêter avant le premier repère rencontré. Elle autorise la pénétration d'un train en canton occupé, 
Le COVIT déclenche une prise en charge lorsque celle-ci excède 35 km/h.
CIRCULATION sur LGV
Lorsque le train circule sur LGV, des consignes de vitesse sont transmissent directement en cabine par la TVM (Transmission Voie Machine).
Ces consignes de vitesse peuvent être complétées par des ordres ou informations ponctuelles ou par implantation d'une signalisation latérale.
Lorsque la vitesse autorisée ne dépasse 160 km/h les signaux employés sont :
• Ceux utilisés en signalisation au sol, 
• Des signaux spécifiques, repères ou jalons de manœuvre.

Lorsque la signalisation de cabine donne un ordre d’arrêt différé ou impose la marche à vue, des repères sont implantés au sol pour matérialiser le point à ne pas dépasser.
Le conducteur règle la vitesse de sa circulation en respectant notamment la plus basse des vitesses affichées ou prescrites.

Rappel : L'espacement des trains est assuré par un cantonnement fixe. Chaque canton est délimité par un repère.

Le système de contrôle de vitesse contrôlant la vitesse du train intervient après le franchissement du repère où la consigne de vitesse doit être effective au cas où l'action de freinage du conducteur serait nulle ou insuffisante. L'arrêt du train devant être obtenu impérativement avant le point à protéger, une zone tampon est intercalée entre le point d'arrêt prévu (repère) et le point à protéger.

zone tampon tvm 300
Zone tampon en TVM 300
Généralités :

La longueur de la zone tampon est fonction des conditions d'exploitation et peut être de longueur plus ou moins grande :
• Lorsqu'elle est égale à la longueur d'un canton, on parle de section tampon normale, (ralentissement sur 4 cantons),
• Lorsqu'elle est inférieure à la longueur d'un canton mais supérieure à 570 m du point à protéger, on parle de section tampon réduite, (ralentissement sur 5 cantons),
• Lorsqu'elle est inférieure à 570 m mais supérieure à 100 m du point à protéger, on parle de section tampon minimale, (ralentissement sur 5 cantons).
SÉQUENCE D'ARRÊT
Séquence d'arrêt avec zone tampon normale.
La séquence d'arrêt en TVM 300 se décompose ainsi :
• Une information d'attention clignotante à 300 km/h, annonçant la séquence de ralentissement, (300, 300 clignotant (annonçant une vitesse restrictive) 270A, 220A, 160 A et 000).
• La séquence de ralentissement s'étend ensuite sur 4 cantons, (arrêt sur repère F ou Nf), 

• Cette séquence est suivie d'un canton tampon.
 
sequence arret sur repere f
Séquence d'arrêt sur repère F zone tampon normale

sequence arret sur repere nf
Séquence d'arrêt sur repère Nf zone tampon normale
Séquence d'arrêt avec zone tampon réduite.
La séquence d'arrêt en TVM 300 se décompose ainsi :
• Une information d'attention clignotante à 300 km/h, annonçant la séquence de ralentissement, (300, 300 clignotant (annonçant une vitesse restrictive) 270A, 220A, 160 A, 080A et 000).
• La zone tampon étant réduite (la longueur d'un canton et 570 m), une information 080A est intercalée dans la séquence de ralentissement qui s'étend sur 5 cantons, (arrêt sur repère Nf),
• Cette séquence est suivie d'un canton tampon. 

sequence d'arret sur repere nf zone tampon reduite
Séquence d'arrêt sur repère Nf avec zone tampon réduite
Séquence d'arrêt avec zone tampon minimale.
La séquence d'arrêt en TVM 300 se décompose ainsi :
• Une information d'attention clignotante à 300 km/h, annonçant la séquence de ralentissement, (300, 300 clignotant (annonçant une vitesse restrictive) 270A, 220A, 160 A, 080A et 000).
• La zone tampon étant minimale (inférieure à 570 m mais supérieure à 100m), une information 080A est intercalée dans la séquence de ralentissement qui s'étend sur 5 cantons, (arrêt sur repère Nf),
• Un contrôle ponctuel à 65 km/h (KV65) à 267 m du repère fermé complète la séquence de ralentissement. Cette boucle a pour bût de limiter la distance d'arrêt en cas de franchissement du repère Nf.
• Cette séquence est suivie d'un canton tampon.

sequence d'arret sur repere nf zone tampon minimale
Séquence d'arrêt sur repère Nf avec zone tampon minimale
SÉQUENCES de RALENTISSEMENT
Les séquences de ralentissement peuvent avoir plusieurs origines :
• Un ralentissement suite à un rattrapage d'une circulation se trouvant en aval de la position du train,
• Un ralentissement pour prise d'une aiguille en position déviée,
• Un ralentissement pour une limitation temporaire de vitesse signalée par la signalisation de cabine,
• Un ralentissement pour une limitation temporaire de vitesse signalée par la signalisation latérale,
• Un ralentissement  ou arrêt pour une détection boîte chaude,
• Un ralentissement ou arrêt pour une détection de plate-forme inondable,
• Un arrêt pour détection de chute de véhicule,
• .... 

Ces séquences de ralentissement sont des exemples et ne sont pas exhaustives.

Séquence de ralentissement suite à rattrapage d'un train aval
sequence rattrapage circulation
Rattrapage d'une circulation se trouvant en aval de la position du train

Prise d'une aiguille en position déviée
sequence pour limitation a 160 kmh
Séquence à 160 km/h pour prise d'une aiguille en position déviée
Limitation temporaire de vitesse par signalisation de cabine
Ces limitations de vitesse font l'objet de séquence de ralentissement :
• Limitation à 220 km/h avec l'indication "220E",
• Limitation à 160 km/h avec l'indication "160E",
• Limitation à 80 km/h avec l'indication "80E".

sequence de ralentissement a 220 kmh
Séquence de ralentissement à 220 km/h

sequence de ralentissement a 160 kmh
Séquence de ralentissement à 160 km/h
sequence pour limitation a 80 kmh
Séquence de ralentissement à 80 km/h

sequence aiguille position deviee
Séquence pour prise d'une aiguille en position déviée

Limitation temporaire de vitesse par signalisation latérale
sequence de ralentissement ltv 30
Séquence de ralentissement pour LTV 30

Le conducteur respecte le taux de vitesse de la signalisation de chantier sur la partie concernée mais peut recevoir une indication plus restrictive donnée par la signalisation de cabine.
Dans un tel cas il respecte l'indication donnée par la signalisation de cabine tout en respectant le taux de la Limitation Temporaire de Vitesse.