COMMENT CIRCULER











Sur LIMITATION PERMANENTE de VITESSE

Cas 1 :
 LPV
 par
 TIV
 fixe à distance du type ordinaire de forme carré, du type B, du type C, et pancarte Z et R

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 fixe à distance du type ordinaire de forme carré, du type B ou C doit :
1. Couper la traction
 avant le
 TIV
 si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard à la pancarte Z (tête du train),
5. Le conducteur respecte le taux du 
 TIV
 sur toute la zone repérée par les pancartes Z et R,

ltv par tiv du type ordinaire
LPV par TIV du type ordinaire, jusqu'à la pancarte Z 

ltv par tiv du type b
LPV par TIV du type B, jusqu'à la pancarte Z 

ltv par tiv du type c
LPV par TIV du type C, jusqu'à la pancarte Z 
6. Lorsque le conducteur arrive à la pancarte R, matérialisant la fin de la zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son train n'a pas entièrement dégagé la pancarte R. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit la pancarte R, mais continue de respecter le taux du
 TIV,

ltv par tiv du type ordinaire
LPV par TIV du type ordinaire, jusqu'à la pancarte R 

ltv par tiv du type b
LPV par TIV du type B, jusqu'à la pancarte R 

ltv par tiv du type c
LPV par TIV du type C, jusqu'à la pancarte R 
8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé la pancarte R, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

ltv par tiv du type ordinaire
LPV par TIV du type ordinaire, après la pancarte R 

ltv par tiv du type b
LPV par TIV du type B, après la pancarte R 

ltv par tiv du type c
LPV par TIV du type C, après la pancarte R 
Sur TIV PENTAGONAUX

Cas 2 :
 LPV
 par
 TIV
 pentagonaux

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 pentagonal doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard au franchissement du
 TIV
 d'exécution,
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 sur toute la zone repérée par les pancartes d'exécution et du tableau blanc (de forme pentagonale), 

ltv par tiv pentagonaux
LPV par TIV du type pentagonal, jusqu'au TIV d'exécution

6. Lorsque le conducteur arrive au tableau blanc, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son train n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement.
7. Le conducteur franchit le tableau, mais continue de respecter le taux du
 TIV,

ltv par tiv pentagonaux
LPV par TIV du type pentagonal, jusqu'au tableau blanc

8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé le tableau blanc, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

ltv par tiv pentagonaux
LPV par TIV du type pentagonal, après le tableau blanc
Sur TIV PENTAGONAUX et INDICATION L

Cas 3 :
 LPV
 par
 TIV
 pentagonaux et indication L

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 pentagonal avec indication L doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard lorsque l'engin moteur du train aborde le 
 TIV
 d'exécution,
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 sur toute la zone repérée par les pancartes d'exécution et du tableau blanc (de forme pentagonale), 

ltv par tiv pentagonal
LPV par TIV du type pentagonal avec indication L, jusqu'au TIV d'exécution

6. Lorsque le conducteur arrive au tableau blanc, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son engin moteur n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit le tableau, mais continue de respecter le taux du
 TIV,

ltv par tiv pentagonal
LPV par TIV du type pentagonal avec indication L, jusqu'au tableau blanc

8. Lorsque l'engin moteur du train a dégagé le tableau blanc, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

ltv par tiv pentagonal
LPV par TIV du type pentagonal avec indication L, après le tableau blanc
Sur TIV et PANCARTE Km

Cas 4 :
 LPV
 par
 TIV
 du type ordinaire, type B, type C et pancarte Km :

Un conducteur rencontrant un
 TIV
  du type ordinaire, type B, type C et pancarte Km doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avantle franchissement du
 TIV
 à distance si besoin,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard lorsque l'engin moteur du train aborde la pancarte Km, 
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 à partir de la pancarte Km. 


pancarte km
LPV par TIV et pancarte Km
Sur TIV de FORME LOSANGE
Cas 5 :
 LPV
 par
 TIV,
 fixe à distance du type ordinaire sur pointe et pancarte Z et R


Un conducteur rencontrant un
 TIV
 fixe à distance du type ordinaire sur pointe doit :
1. Couper la traction avant le
 TIV
 à distance si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin.
 Le CRL acquitte la répétition des signaux au franchissement du signal,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard à la pancarte Z (tête du train),
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 tant qu'une partie de son train se trouve sur la zone à parcourir à vitesse limitée,

tiv sur pointe
LPV par TIV ordinaire sur pointe, jusqu'à la pancarte Z

6. Lorsque le conducteur arrive à la pancarte R, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son engin moteur n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit la pancarte R, mais continue de respecter le taux du
 TIV,

tiv sur pointe
LPV par TIV ordinaire sur pointe, jusqu'à la pancarte R

8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé la pancarte R, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

tiv sur pointe
LPV par TIV ordinaire sur pointe, après la pancarte R
Sur TIV MOBILE

Cas 6 : 
 LPV
 par
 TIV
 mobile

Un conducteur rencontrant un
 TIV
 mobile doit :
1. Couper la traction avant
 TIV
 si besoin, et contrôler si la direction indiquée est correcte. Si la direction n'est pas satisfaisante, le conducteur doit s'arrêter avant le signal de cantonnement,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin.
 Le CRL acquitte la répétition des signaux au franchissement du signal,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance au plus tard au franchissement de l'aiguille (tête du train),

tiv mobile
LPV par TIV mobile et TIV de rappel

5. Le conducteur doit respecter la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance tant que l'ensemble du train n'a pas dégagé l'aiguille prise en pointe,

tiv mobile
LPV par TIV mobile et TIV de rappel

6. Lorsque l'ensemble du train a dégagé l'aiguille, le conducteur peut reprendre sa marche normale.

tiv mobile
LPV par TIV mobile et TIV de rappel
Sur LIMITATION TEMPORAIRE de VITESSE

Cas 1 : Limitation temporaire de vitesse par
 TIV
 de chantier


Un conducteur rencontrant un
 TIV
 de chantier doit :
1. Coupez la traction avant le
 TIV
 si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le franchissement du
 TIV
 à distance si besoin.
 Le CRL acquitte la répétition des signaux au franchissement du signal,
3. Contrôler sa décélération,
4. Se trouver à la vitesse indiquée par le taux du
 TIV
 à distance, au plus tard au 
 TIV
 d'exécution,
5. Le conducteur respecte le taux du
 TIV
 tant qu'une partie de son train se trouve sur la zone de chantier,

Limitation temporaire de vitesse

6. Lorsque le conducteur arrive au tableau blanc, matérialisant la fin de zone à parcourir à vitesse limitée, il continue néanmoins à respecter cette vitesse, tant que son train n'a pas entièrement dégagé le tableau blanc. S'il ne le fait pas, une partie de la zone pourrait être parcourue par la circulation à une vitesse supérieure à celle autorisée, entraînant un risque de déraillement,
7. Le conducteur franchit le tableau blanc, mais continue de respecter le taux du
 TIV,

Limitation temporaire de vitesse

8. Lorsque l'ensemble du train a dégagé le tableau blanc, le conducteur est autorisé à reprendre sa marche normale.

Limitation temporaire de vitesse
Cas 2 : Limitation temporaire de vitesse par TIV de chantier et flèche verticale noire.


Un conducteur rencontrant un TIV à distance de chantier qui n'est pas concerné par la
 LTV
 doit :

Le conducteur rencontre un ralen 60 lui indiquant qu'il va prendre l'aiguille en position déviée, mais il rencontre ensuite un TIV à distance de chantier. Le conducteur sait, d'après ses documents qu'il n'est pas concerné par la LTV puisqu'elle se situe sur l'autre voie, dans ce cas il doit :
1. Couper la traction avant le ralen 60, si besoin,
2. Amorcer un freinage avant le ralen 60 si besoin. Le CRL acquitte la répétition des signaux au franchissement du signal,
3. Le conducteur franchit le TIV à distance de chantier, il contrôle sa décélération, pour le ralen 60 et le TIV de chantier. Il doit agir comme si le TIV de chantier était pour lui,

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

4.
Le conducteur doit respecter la vitesse sur l'aiguille prise en position déviée,

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

5. Lorsque la tête du train arrive au niveau de la flèche verticale noire, le conducteur est libéré de la signalisation de chantier, mais il doit continuer à respecter la vitesse de 60 km/h pour le franchissement de l'aiguille, tant que l'ensemble de son train n'a pas entièrement dégagé l'aiguille,

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire

6.
Lorsque l'ensemble de son train à entièrement dégagé l'aiguille, le conducteur peut reprendre sa marche normale.

LTV et fleche verticale noire
LTV et flèche verticale noire